Mode de fonctionnement des ateliers

Les ateliers sont les lieux de travail où sont développés les communs. Les ateliers se matérialisent actuellement dans le cadre de réunions physiques, les acteurs présentent leur production, l’état d’avancement des projets, ils échangent et recueillent des informations.
A ce titre, ce partage d’informations peut être soumis à la règle de « Chatham house », qui fixe un cadre de confidentialité au regard des informations échangées lors d’une réunion. Cela signifie, par exemple, que les participants sont libres d’utiliser les informations collectées mais ils ne doivent révéler ni l’identité, ni l’affiliation des personnes à l’origine de ces informations, de même qu’ils ne doivent pas révéler l’identité des autres participants.
Par ailleurs, et à la demande de l’un des membres d’une communauté, un contrat ou une licence spécifiquement adaptée pourra être proposé.

Le modèle d'implication attendu

Les acteurs qui s’impliqueront pourront participer à ces réunions, contribuer aux travaux et respecter le cadre défini par la communauté.

Dématérialisation

Traçabilité et tracking

Intelligence artificielle

Logistique durable